Un projet de 4 nouvelles éoliennes sur les communes de Gouvy et Burg-Reuland

Jeudi 17 novembre 2016 — EDF Luminus, premier challenger du marché énergétique en Belgique, présente, ce jeudi soir, son nouveau projet éolien aux riverains et à l’administration communale de Gouvy et Burg-Reuland. Les 4 éoliennes en projet à Gouvy et Burg-Reuland doivent couvrir chaque année la consommation électrique de 7.000 ménages, soit produire 28.000.000 KWh d’énergie renouvelable.

Informer les riverains

Ce soir, EDF Luminus informe les riverains et les instances communales de son intention de construire 4 éoliennes sur le territoire de la commune de Gouvy et Burg-Reuland. Lors de cette réunion, la population sera informée sur le projet prévu et sur la méthodologie de l’étude d’incidences. Cette étude sera réalisée par un bureau d’études indépendant qui tiendra compte des remarques des riverains. Les résultats seront mis à la disposition du public et des parties concernées.

Impact positif sur l’environnement

D’une capacité maximale de 3,6 MW chacune, ces machines produiront 28.000.000 KWh chaque année et couvriront les besoins en électricité de 7.000 familles. L’installation de ces 4 machines permettra d’économiser chaque année 12.100 tonnes de CO2 par rapport aux émissions d’une centrale thermique au charbon. Cette économie est comparable aux émissions d’environ 5.287 voitures (1) ou 1.966 habitations(2). En période non venteuse, les centrales de pointe permettront de répondre à la demande d’électricité.

Un producteur et fournisseur historiquement vert

EDF Luminus investit depuis plus de 60 ans dans la production d'énergie renouvelable. Plus de 17 % de sa production est issue de sources d’énergie renouvelables d’origine belge. EDF Luminus est un acteur ambitieux de l'énergie éolienne : avec son parc éolien de 120 turbines, EDF Luminus produit 596 GWh d’énergie par an. Cela équivaut à la consommation énergétique d’environ 151.200 ménages. 

(1) en fonction d’un kilométrage de 15.000 km/an et d’émissions moyennes du parc automobile belge de 152,5 g CO2/km

(2) en fonction d’émissions moyennes de 6 150 kg/habitation