Test de la réserve stratégique: pari tenu pour la centrale de Seraing

Mercredi 16 novembre 2016 — Le gestionnaire de transport Elia a demandé à EDF Luminus de tester le démarrage de sa centrale gaz-vapeur de Seraing. Les résultats de ce test sont positifs. Une confirmation du rôle clé de cette unité de production pour la sécurité d’approvisionnement de notre pays.

Ce matin, le gestionnaire de transport Elia, a donné injonction à EDF Luminus, dans le cadre d’un test, de démarrer la centrale gaz-vapeur de Seraing. Les équipes techniques de la centrale ont immédiatement entamé la procédure de démarrage, soit à 8h30 ce matin pour atteindre les 264 MW en milieu d’après-midi et près de 480 MW trente minutes plus tard.

Grégoire Dallemagne, CEO d’EDF Luminus : « Nous sommes heureux de pouvoir contribuer à la sécurité d'approvisionnement du pays via le mécanisme de la réserve stratégique. Je tiens à remercier chaleureusement toute notre équipe de Seraing qui vient de démontrer qu'elle est prête à démarrer la centrale lorsque le gestionnaire de réseau l'estime nécessaire. »

La centrale EDF Luminus de Seraing fait partie de la réserve stratégique depuis 2014. Elle peut être activée à tout moment par Elia en cas de risque de pénurie d’électricité dans notre pays. Elle occupe une trentaine de personnes qui sont à pied d’œuvre chaque jour pour assurer l’approvisionnement de notre pays en électricité dans les moments où on en a le plus besoin, comme en cette période hivernale où nous avons déjà connu des prix élevés à quelques reprises. Sa fermeture définitive pourrait pourtant intervenir à l’automne 2017.

EDF Luminus met tout en œuvre pour assurer la disponibilité de la totalité de son parc de production thermique pendant la période hivernale (six centrales, pour une capacité totale de 1.281 MW), dont la flexibilité permet d’agir en complément des énergies renouvelables et d’en compenser le caractère intermittent.