Quatrième test de démarrage de l'hiver pour la réserve stratégique : mission accomplie pour la centrale de Seraing

Quatrième test de démarrage de l'hiver pour la réserve stratégique : mission accomplie pour la centrale de Seraing

Mardi 27 mars 2018 — Le gestionnaire de transport Elia a demandé ce matin à EDF Luminus de tester le démarrage de sa centrale gaz-vapeur de Seraing. Les résultats de ce test surprise sont, cette fois encore, positifs. Une confirmation de plus du rôle clé de cette unité de production pour la sécurité d’approvisionnement de notre pays.

Ce matin, le gestionnaire de transport Elia, a donné injonction à EDF Luminus, dans le cadre d’un test, de démarrer la centrale gaz-vapeur de Seraing. Les équipes techniques de la centrale ont immédiatement entamé la procédure de démarrage, soit à partir de 10h30 ce matin pour atteindre les 264 MW à 17h00 et 470 MW à 17h30. Les résultats ont été validés par Elia.

 

Pour rappel, la centrale EDF Luminus de Seraing (470 MW) fait partie de la réserve stratégique depuis le 1er novembre 2014.  Un arrêté royal a été adopté le 31 octobre 2017 pour constituer une réserve stratégique pour l'hiver 2017-2018, afin de renforcer la sécurité d’approvisionnement en électricité de notre pays. La participation de cette unité de production thermique, qui occupe une trentaine de personnes, a été reconfirmée.

 

Seraing avait réussi avec succès les tests de démarrage surprise imposés par ELIA en novembre 2016, en février 2017 et en janvier 2018. L’entreprise en a organisé un de son propre chef au début de la période hivernale, en décembre 2017, et un second en janvier de cette année.

 

EDF Luminus continue à plaider pour un mécanisme de rémunération de la capacité permettant de sécuriser à plus long terme l’approvisionnement de notre pays. EDF Luminus poursuit également ses investissements massifs dans le renouvelable et dans les services de performance énergétique, et met tout en œuvre pour assurer à tout moment la disponibilité de la totalité de son parc de production thermique (cinq centrales, pour une capacité totale de 1.171 MW).