Luminus collecte et recycle 721 tonnes de déchets issus de la Meuse

Luminus collecte et recycle 721 tonnes de déchets issus de la Meuse

Lundi 25 juin 2018 — Des dispositifs de dégrillage installés dans les centrales hydroélectriques veillent à éviter l’entraînement des déchets dans les turbines afin de ne pas les endommager. En 2017, Luminus a extrait 721 tonnes de déchets de la Meuse et les a recyclés à ses frais.

Numéro 1 en énergie éolienne et hydroélectrique

Luminus possède non seulement le plus grand nombre d'éoliennes on shore, à ce jour précisément 164, mais est également le numéro 1 en matière d'énergie hydroélectrique en Belgique. L'entreprise exploite six centrales hydroélectriques le long de la Meuse et une sur la Sambre. Ensemble, celles-ci représentent une puissance installée de 67 MW. L’énergie verte produite localement permet d’approvisionner environ 60 000 familles.

Une diminution de 31% par rapport à 2016

Pour préserver le bon fonctionnement les turbines des centrales électriques, celles-ci sont équipées de bras de préhension qui extraient les déchets de l'eau. La quantité de déchets collectés en amont des centrales hydroélectriques de la Meuse a diminué en 2017 (-31%), ce qui s’explique par les conditions climatiques. En raison de la faible pluviométrie et du faible niveau de la Meuse, moins de déchets ont en effet dérivé en amont des centrales hydroélectriques. En 2016, Luminus avait évacué 1056 tonnes de déchets de la Meuse, un record. Ces déchets ont été triés et recyclés dans leur totalité, en 2017, pour un coût d'environ 86 000 euros, entièrement supporté par l’entreprise.

Un rapport de développement durable unique dans le secteur

Cette information, et bien d'autres, sur la politique environnementale de Luminus figurent dans le rapport de développement durable publié aujourd'hui: https://www.rseedfluminus.be/nl/.

Le rapport contient aussi bon nombre de données sur les investissements de l'entreprise dans le renouvelable (241 millions en trois ans), la satisfaction des clients, la consommation de papier, l'empreinte carbone de l'entreprise... et est unique en son genre dans le secteur de l'énergie.