EDF Luminus poursuit la rationalisation de son parc de production thermique

Lundi 27 juin 2016 — Dans un contexte économique particulièrement défavorable, EDF Luminus se prépare à pouvoir fermer définitivement 4 de ses centrales à gaz : Seraing, Ham, Izegem et Angleur TG3. 

La baisse de la demande d’électricité, la croissance des énergies renouvelables et la baisse du prix du CO2 entraînent une utilisation accrue des centrales au charbon en Europe, et au bilan certaines centrales au gaz d’EDF Luminus fonctionnent très peu depuis plusieurs années.

Dans ce contexte, et conformément à la législation belge qui requiert qu’une notification d’une possible mise à l’arrêt définitive soit faite aux Autorités avant le 31 juillet, le Conseil d’Administration d’EDF Luminus, lors de sa séance du 24 juin, a validé la proposition du management d’effectuer  cette notification pour les centrales suivantes :

  • le cycle combiné de Seraing en région liégeoise (485 MW),
  • le cycle ouvert 31-32 d’Angleur en région liégeoise (50 MW),
  • le cycle combiné de Ham en région gantoise (52 MW),
  • le cycle ouvert d’Izegem en Flandre occidentale (22 MW).

La fermeture effective n’intervenant qu’au 31 octobre 2017, EDF Luminus sera dans l’intervalle vigilant quant aux résultats des discussions en cours sur les mécanismes permettant de rémunérer la capacité des centrales thermiques. Les quatre centrales concernées représentent une puissance installée totale de 609 MW sur un total de 1215 MW thermiques et occupent une quarantaine de personnes.

En cas de fermeture définitive, EDF Luminus, considérant  l’impact social, évaluera toutes les reconversions possibles, et ce, en concertation avec les organisations syndicales. 

Published with Prezly