EDF Luminus implante sa première éolienne sur un site industriel en Wallonie

Mercredi 23 mai 2018 — EDF Luminus a démarré les travaux de construction de sa première éolienne dans un parc d’activité économique en Wallonie, sur le terrain de FRI Pharma à Gembloux.

L’éolienne qu’EDF Luminus construit sur le terrain de FRI Pharma, une société spécialisée dans la construction et l’exploitation d'entrepôts frigorifiques pour des tiers et établie dans le zoning Crealys à Gembloux, fournira environ 5.000.000 kWh d’énergie renouvelable par an. FRI Pharma, qui consomme quelque 2.200.000 kWh par an, pourra prélever environ 66% de son électricité directement de l’éolienne. Le reste de l’électricité produite sera injecté sur le réseau de distribution. Un investissement qui permettra de réduire sensiblement la facture énergétique de FRI-Pharma.

Des entreprises engagées dans une politique de développement durable

Grâce à ses 164 éoliennes, EDF Luminus produit annuellement près 750 GWh d’énergie renouvelable en Belgique. L'entreprise est numéro 1 en éolien terrestre et a l'ambition de porter sa capacité éolienne installée au-delà de 600 MW d'ici 2021.

Une première en Wallonie

C'est la première éolienne d'EDF Luminus dans une zone industrielle en Wallonie. En Flandre, où la densité de population est plus élevée, EDF Luminus a déjà érigé plus de 50 éoliennes dans plusieurs zones industrielles. À la fin de l'année 2017, 6 éoliennes ont par exemple été mises en service chez Katoen Natie dans le port d'Anvers.

Grégoire Dallemagne, CEO d’EDF Luminus : « Les avantages de l’implantation d’une éolienne chez un client industriel sont évidents. Cela lui permet non seulement de réduire son empreinte écologique, mais aussi de gagner en compétitivité grâce à la baisse de sa facture énergétique. Un investissement qui a un impact bénéfique sur le climat n’est pas un coût, c'est une opportunité. »

Impact positif sur l’environnement

L’installation de cette éolienne permettra d’économiser chaque année 2.160 tonnes de CO2 par rapport aux émissions d’une centrale thermique. Cette économie est comparable aux émissions de plus de 950 voitures (1) ou 350 habitations (2).

La construction d'une éolienne dépend des conditions météorologiques. Si celles-ci sont favorables, l’éolienne sera opérationnelle à partir d’octobre 2018.

(1) en fonction d’un kilométrage de 15.000 km/an et d’émissions moyennes du parc automobile belge de 152,5 g CO2/km

(2) en fonction d’émissions moyennes de 6 150 kg/habitation

Nico De Bie Head of External Communication at EDF Luminus